< bell howell filmosound TQI-658

bell howell TQI-658

Le projecteur Bell Howell TQI-658/652/655/644

Côte: voir sur les foires

  1. Le Bell howell 302
  2. Le Bell howell 1552
  3. Le Bell howell TQM-2675
  4. Le Bell howell TQIII 1698
  5. Le Bell howell TQII 1654

    En détails

    Années de fabrication: 1969/70

    La vis est enfin changée..


    Ce projecteur 16mm a été decliné en plusieurs modèles. Le 652 avec lecture optique seule et 2 simples réglages, volume, tonalité, le 655 plus complet avec lecture optique et réglages séparés volume, optique/micro, grave et aigus et enfin le 658 qui possède la lecture optique et magnétique avec réglage du son par potentiomètres séparés. Il accepte comme les autres des bobines de 600m de film, une lanterne équipée d'une lampe halogène de 24v 250w atlas (notez qu'il existe un kit d'adaptation pour lampe ELC), du chargement automatique et manuel, un amplificateur de son de 25w transistorisé (il existe un mdèle pour l'enregistrement du son sur piste couchée). Comme tous les projecteurs Bell Howell, vérifier si la vis est en état car si vous le mettez sous tension et que vous constatez que les axes de bras ne tournent pas, n'instez pas, vous risquez d'endommager l'appareil de façon irrémédiable, il faut impérativement changer la vis sans fin qui vieillie avec le temps et casse, se qui peut occasionner des dégats sérieux à l'appareil. Il dispose de commande facilement accessibles sur l'appareils, off, marche, allumage lampe et marche arrière. La lampe excitatrice est une BRK 4v.075A. Bien que se soit une marque Américaine (Illinois) l'appareil que je possède est Canadien Modèle TQI-658QP.

    Note:

    Il faut le câble d'origine pour le faire fonctionner car il dispose d'une prise à cinq broches (Pour les bricoleurs avertis il est possible de la mettre aux normes européennes. Il dispose d'un sélecteur de tension 110v/220v. L'amplificateur est équipé de fusibles, ce dernier est accessible dans la base du projecteur avec accès par dessous. Il possède une fonction animation (arrêt sur image, image par image (que je déconseille d'utiliser. A noter qu'avec les nouvelles vis certains modèles de Bell Howell n'utilisent plus cette fonctionalité.


    Je viens de terminer le changement de la vis sans fin, j'ai un petit constat cependant, il faut vérifier les griffes avant toute intervention car je viens de me rendre compte, que celles qui était montées sur l'appareil sont cassées, aux premier essai la mécanique tournait bien, mais lorsque j'ai chargé un film l'image projetée filait et ce n'est pas facile de s'en rendre de suite. lorsque l'on répare se type de projecteur, plus particulièrement un Bell Howell TQI. J'ai donc récupéré celle d'un vieux 1552 que j'avais acquis pour pièces, et j'ai redémonté l'engin pour les changer. Ce petit exercice ne présente plus aucune difficultées, j'ai assez d'expérience sur ce modèle après l'avoir démonté et remonté plusieurs fois.
    Une petite précision cependant ,sur le modèle de vis! Cette dernière est complètement différente de la vis originale, elle ne permet pas de conserver l'arrêt sur image et l'avance image par image. La vis d'origine de fabrication assez complexe dispose d'un système d'embrayage et ne se trouve plus nul part! d'ailleurs pour la remonter cela n'est pas aisé, j'en reparlerai lors de la restauration du 1552. Donc ne soyez pas surpris, malgrés cette petite différence les appareils fonctionnent bien, sont plus silencieux et il n'y a pas de risque de cassure ni de vieillissement, mais les réglages sont importants pour un défilement correct du film; réglage des pales pour ne pas avoir de filage, de scintillement, réglage des débiteurs en fonction de la vis. bref! avoir une bonne connaissance de la projection et être minutieux.!

    Note sur la réparation...





    Ci dessous la nouvelle vis en action!