Projecteur Americain

Le Bell Howell TQM 2675A

Vérifiez la vis sans fin d’un Bell Howell avant l’achat, elle doit être blanche ou noire si changée mais pas jaunie car elle finira par casser…

Présentation :

C’est un projecteur du type canal libre, comme le Eiki Sl . Ce qui attire l’attention en premier lieu, c’est l’aspect de l’appareil, de la plasturgie qui tranche avec les habituels modèles en métal de la marque. Il est doté d’une lampe ELC de 24v 250W et non plus la lampe Général électrique monté au milieu du miroir ce que Bell Howell a monté pendant longtemps après les lampes à incandescence. La capacité des bobines est de 600m.

Le son

L’amplificateur quand à lui est très rustique bien qu’il soit conçu à entièrement à transistors il ne possède que deux potentiomètres ( réglage volume, tonalité uniquement) qui se situent sous la base de l’appareil.

Enfin il dispose d’un Haut parleur intégré mais on préfèrera une enceinte beaucoup plus fidèle pour la reproduction du son.

Projecteur très simpliste

C’est un modèle son optique seul (il existe une version opt/magn) avec une classique lampe excitatrice BAK, il fonctionne sur le secteur 220v avec prise européenne. il dispose d’un enrouleur à l’arrière pour le cordon secteur. Autre particularité, il ne dispose pas de commutateur rotatif comme le 2580, un seul interrupteur marche/arrêt à l’arrière et un autre interrupteur avec fonction économie pour la lampe.

Détails du chargement:

Il est important de souligner, que le chargement se fait de façon très simple, du fait du canal libre. Ce qui signifie que la partie optique est montée sur deux glissières qui font avancer l’objectif vers l’avant et libères ainsi le couloir pour le chargement.

Dans cette condition le film se place plus facilement dans le couloir. Le parcours du film est grandement simplifié.

En sortie nous trouvons un débiteur de taille conséquente par rapport aux autres modèles. Le dispositif de rattrapage de boucle est présent sur ce modèle. Pour finir, l’appareil autorise le ré-embobinage au travers des éléments, couloir lecteur, en débrayant le système d’entrainement.

En conclusion:

Bel aspect général, il est robuste et comme tout Bell Howell bien réglé il fait preuve de fiabilité. Cependant, Je rappelle que comme tous Bell Howell il faut changer la vis mais pas seulement! Car sur ce modèle et le 1680 il se trouve un pignon pour le débiteur inférieur qui lui aussi est fragilisé par le temps et donc doit être changé (voir photos).

  • Projecteur 16mm à canal libre (chargement simplifié)
  • Lampe: 24V 250W, ELC
  • Objectif diam: 52.5 50mm
  • Lecture du son optique
  • Excitatrice: 4v 3w BAK
  • cellule photo diode silicium
  • Capacité des bras: 600 m
  • Projecteur à chargement auto et manuel
  • Amplificateur à transistors d’une puissance aprox : de 10W max. Impédance 8 Ohm
  • réglage « Volume » « Grave/Aigu »
  • Haut Parleur intégré
  • Câble secteur de 5m