Le Bolex 521

  • Projecteur 16MM à lecture optique et lecture et enregistrement magnétique
  • Lampe de 24v 250w à miroir
  • Objectif diamètre 42.5
  • Bras pour 700m de film
  • Chargement auto et manuel

Petit aperçu du dernier modèle 16mm de la marque (fabriqué par Microtechnicca pour Bolex)… A première vue tout est identique au 421. Il faut regarder à l’intérieur pour se rendre compte des changements.

Le 421 souffrait de quelques bugs, une alimentation quelque peu sensible avec ses faiblesse, un système de friction de bobine réceptrice vouée à se détériorer, tout cela n’est plus avec ce nouveau modèle. toute l’électronique a été repensée et si l’on observe de plus près on pourra faire un parallèle avec le micron 28JAM dont il est issu.

Dans le ventre de la bête:

Toutes les platines électronique sont montées sur des glissières afin de rendre la maintenance pus facile. Mais là n’est pas le seul point positif, nous sommes en présence d’une alimentation régulé très bien équipée, plus compact ou chaque étage est protégé. Bref un plus pour ce projecteur. On notera également pour ceux qui réparent souvent ce type d’appareil, que le 521 a hérité des caractéristiques du Micron 28J tant pour l’électronique que la mécanique.

L’amplificateur a également été repensé et l’on notera pour les bricoleurs la disparition du circuit atténuateur de gain MFC6040. La puissance de sortie de l’amplificateur est de 25w.

Nouveau look:

Avec son aspect noir et ses boutons de réglage en couleur, le projecteur a vraiment un aspect agréable à l’oeil. Les commandes restent les mêmes, par contre le variateur propose non plus 15 à 30 imgs/sec mais 12 à 26 ce qui pour ceux qui désirent faire du transfert ne changera pratiquement rien.

La lanterne:

A ce niveau il faut noter que Bolex a voulu limiter la dispersion de lumière et faciliter le refroidissement en plaçant un cache sur le support de lampe.

Les commandes:

Hors mis le variateur, rien n’a réellement changé si ce n’est la couleur des boutons sur certains modèles de 521.

L’excitatrice est la même que sur le 421,

Chargement :

Le système de chargement auto est plus précis et efficace que sur le 421, qui pouvait user les nerfs de l’opérateur, le porte objectif reste le même également avec un diamètre de 42.5mm. que dire d’autre si ce n’est que le presseur est toujours aussi fragile et l’on remarquera qu’un modèle différent a existé.

Le 521 intègre un haut parleur avec une fiche (din) pour H.P extérieur, les cdes d’obturateur (2 ou 3 pales) on étés repensées et le verrouillage d’enregistrement s’opère toujours avec le système de clé. On pourra noter également que le 521 dispose d’un interrupteur marche/arrêt pour la mise sous tension.

N’oublions pas que le 521 tout comme le 421 est fait pour enregistrer sur piste magnétique couchée, dans un prochain article on détaillera la marche a suivre pour réaliser un enregistrement correcte en mono bien sur pour ceux qui font de la post sonorisation.

C’est fini…

Visuel de la brochure Bolex:

Dernière petite nouveauté, l’appareil dispose d’un boîtier de télécommande en option qui se connecte à côté de la prise secteur. Pour info il est impératif de disposer du bouchon de terminaison si vous n’utilisez pas la télécommande sinon votre projecteur ne fonctionnera pas.

Câblage du bouchon de terminaison du 521

Projecteur acheté sur un site d’annonces, vis à changer et l’amplificateur à revoir et donc quelques composants à changer.

Laisser un commentaire