Retour sur un équipement du XP350

Heureux de pouvoir projeter un film avec mon Elmo j’ai un peu galéré pour trouver le support scope dont j’avais besoin pour ma projection. Autant dire que trouver ce support est une gageure, je me suis décidé à acquérir le seul disponible sur la place en ce moment, (BD-ciné) le prix pas trop excessif m’a décidé, donc me voila avec mon support d’origine prévu pour utiliser un zoom ou les compléments optiques de la marque.

Trop content de pouvoir projeter enfin sur écran large, j’essaie donc mon Berthiot de 52.5 et! là grosse déception il ne se monte pas… Chaque élément est prévu pour du matériel Elmo et rien d’autre. J’avais bien lu sur le descriptif du support « 52mm » je pensais à tors qu’il s’agissait d’optique de 52 et des poussières, mais non!

J’ai réfléchie à une possible solution celle de reprendre le support pour un alésage en règle ou fabriquer une bague afin de monter mon optique de 42.5mm ce que j’ai fais.

Ce qu’il faut retenir ‘est qu’il n’est pas possible de monter autre chose que du Elmo sur des supports Elmo. J’ai ensuite décidé de fabriquer mon propre support pour utiliser les deux optiques disponibles.

Ou le PETG va nous donner un résultat incroyable!

Dessiné sous fusion360 (non commercial) j’ai réalisé le support court pour les deux types d’optiques disponibles, EKI 42.5 et Berthiot 52.5.

Réalisé en PETG gris (pour l’instant) les pièces sont imprimées avec mon Aphawise U20.

J’ai un peu tâtonné avant d’avoir les pièces définitives, le PLA ne convenait mais alors pas du tout, l’ABS encore moins. Après de nombreux essais avec le PETG je suis sûr de mon choix.

Fait dans les deux diamètres, 42.5 et 52.5 on peu monter soit l’une ou l’autre pièce en quelques secondes.

Pour assurer une bonne tenue du support j’ai utilisé des inserts laiton taraudés M4, le résultat est au delà de mes espérances.

La pièce a l’air simple à réaliser mais lors de la conception sur Fusion je me suis fait des cheveux blancs, les maths eh! ben çà sert vraiment beaucoup.

Bon c’est pas entièrement fini car j’attends des vis plastic pour le maintient de l’optique et écrous nilstop pour la fixation du bras..Je mettrai les photo de l’ensemble terminé dès que possible.

Pour l’instant c’est vraiment pas mal, je suis très satisfait- Pour Berthiot 52.5

Elmo c’est de bons projecteurs,pour le reste c’est pas top, objectifs non compatibles avec d’autres marques c’est dommage…

Maintenant je vais pouvoir passer mon film en scope et utiliser l’anamorphoseur que je veux.

Bon après avoir essayé les pièces définitives (?) je fais le constat suivant. Le PETG pourrait êtrela matière idéale pour des pièces mécaniques si une fois imprimé il n’avait pas cette particularité d’être dur et légèrement flexible en même temps. Je fais cette remarque après le montage d’un gros anamorphoseur Berthiot qui fait presque 800g, le comportement du support est correcte, mais il me semble qu’il faudrait peaufiner la pièce pour la rendre plus rigide pour supporter cette optique, de plus le Berthiot n’est pas profilé comme le Elmoscope le fût est court, la partie mobile vient presque buter sur le projecteur.

A voir à l’utilisation !

Les supports sont maintenant terminés:

Préparez votre fichier G-code avec « Cura », pas de conseil particulier sinon mettre a 60% de remplissage pour les trois pièces. Pour la pièce principale mettre des supports.

Un petit conseil cependant! Assurez vous d’utiliser du PETG, chauffez à 245° pour l’extrudeur et 60° pour le plateau, il vous faudra également des vis BTR M6X35, ecrous Nilstop, vis molletée M4X25, et insert laiton M4X6

Modèles terminés:

Nomenclature:

  • X1 – Partie inférieure du support
  • X 1- Bras du support
  • X 1 -Vis BTR M6 X 30
  • X 1 – Ecrou Borgne ou Nilstop M6
  • X 2 – vis molletés M4 X 25 (Métal ou Nylon)
  • X 1 – Vis plongeante M4 X 12 fendue

Une réflexion au sujet de « Retour sur un équipement du XP350 »

Laisser un commentaire