Technique

La vis sans fin dans les projecteurs ciné…

Démontage pour le changement de vis

Une pièce indispensable

Élément essentiel dans le fonctionnement de certains projecteurs, elle sont une des pièces les plus fragiles sur les machines comme les projecteurs Bell Howell, Bolex, Micron du fait de l’utilisation de matière synthétique que le temps et les fonctionnements répétés ont dégradé et ainsi rendu presque inutilisable ces projecteurs.

Les différences

Tout d’abord sur le Bell Howell la vis possède 7 entrées (10 pour les Micron et Bolex). Celle-ci est constituée d’un support en alliage d’aluminium sur lequel est rapporté une matière plastique sertie à chaud.

Cette matière sèche avec le temps et finit par se fendre, voir se briser par endroits se qui ne permet plus un entrainement correcte de la mécanique et de ce fait rend l’appareil inutilisable.

Vis d’origine

(On peut en observer les effets du temps sur la photo ci-dessous). Il en va de même pour les vis de Bolex et Micron elles sont en général fendu ou plus grave il manque une partie, dans ce cas ne jamais mettre en route car c’est le meilleur moyen de bloquer et endommager la mécanique.

Vis jaunie et fendue

Dès l’apparition des modèles 53x/15xx , la vis se trouvait imbriqué dans un système mécanique assez complexe comprenant un dispositif d’embrayage. A partir des années 80 (TQII/TQIII/TQM), la vis n’intégrait plus se système d’embrayage. On trouve aisément cette dernière sur les site Anglais, Ebay, ou plus proche de nous chez Antanbazar.

Nouvelle vis

vis actuelle vendue sur le net (Antanbazar)

Sur la photo suivante, Quelques essais de fabrication ont été réalisés à partir du modèle original, suivant les mêmes caractéristiques hors mis le matériau (polyamide 6 blanche et noire)prévue pour la restauration d’un 1552. D’autres essais ont étés réalisés par impression 3D mais après avoir testé une de ces vis je ne suis pas convaincu du résultat.

Essai d’usinage…

Il faut cependant savoir que la réalisation d’une telle vis est très difficile et qu’elle représente un certain danger si l’outil de coupe est tenu à la main. Une telle fabrication demande un certain équipement et il serai dommageable de vouloir tenter la réalisation de façon artisanale.

En conclusion

Pour toute réparation il convient de trouver le meilleur élément, procéder de la manière la plus rationnelle et faire preuve de rigueur et de patience. On trouvera facilement des tutos se rapportant au changement de cette vis sur la toile. Mais je vous donne quelques petits conseils en images.

Certes! Pour ce descriptif il s’agit d’un ancien projecteur de la marque, mais il faut savoir que d’un appareil à l’autre la méthode de travail reste la même.

Mais encore…

Je ne décrirai pas ici la façon de procéder au remplacement de cet élément indispensable, cela reste un vrai travail et demande des connaissances particulières. Détail de la vis (photo) et des deux pignons à positionner lors du remontage.

Note:

Tous les Bell Howell, micron, Bolex sont des appareils d’au moins 40 ans, il convient donc de bien faire attention lors de l’achat d’un de ces projecteurs d’occasion. Le coût d’un changement de vis est prohibitif (vis plus main d’oeuvre) il est préférable de faire le bon choix et de bien vérifier le projecteur avant d’acheter.