Elmo XP350 Xénon

Etat des lieux

Comme d’ habitude achat sur le bon coin! Pour un des meilleurs appareils de la marque et pour cette raison j’aurai préfèré le prendre chez le vendeur ( mais 600 kms quand même) grosse erreur de le faire envoyer, lors de la réception la surprise à été de taille, le projo ainsi que le redresseur se baladaient dans leur carton réciproque. Aucun calage! Bref quelques dégâts, dommage pour la lampe qui n’a pas encaissé et un connecteur abîmé.

Et surtout pas mal de points de rouille pour un appareil vendu en très bon état… Bon je vais pas chipoter car vu le prix d’achat ( il ferait rougir de rage bon nombre d’aficionados). D’ailleurs j’ai vu une autre annonce avec l’appareil incomplet (sans les câble et le redresseur) à un prix vraiment très élevé et sans savoir si la machine fonctionne. Bref! je dis rien mais attention à ce que vous achetez.

Bref, le projecteur est nickel enfin presque, un peu de peinture en moins (usure oblige), le redresseur et en bon état également par contre il va falloir recâbler des embases quelque peu abîmées. Donc on va restaurer tout cela.

Intermède:

1er version du XP350:

Ce modèle dont je n’ai pas la référence exacte date de la même époque que le 16HR250 d’ailleurs la taille et le modèle d’objectif sont identiques ainsi que le réservoir d’huile. Il date des débuts 70.

Le redresseur est intégré à l’appareil comme pour le 550. Vu sur le bon coin en très très mauvais état.

Vue des éléments projecteur:

Pour les pièces on peut éventuellement récupérer sur un Elmo 16F (en épave bien sûr), la mécanique étant identique.

Redresseur :

La connectique duXP350

La connectique du projecteur en GX25:

Connecteurs GX25 reçus qualité irréprochable, fabrication du câble secteur comme à l’origine et vérification des bretelles alime et lampe. On attaque le remplacement du connecteur 3 broches de la partie redresseur.

Les fiches et socles utilisés sur le XP350- la visserie est fournie avec.

Si vous êtes dans le même cas que moi à devoir refaire les câbles et surtout changer les socles sur le projo et le redresseur sachez qu’il vous faudra de la patience et de la détermination pour commander les connecteurs, pas facile à trouver surtout la série GX25. A l’origine se sont des connecteur Nanaboshi introuvables car la ste est dissoute depuis 35 ans.

Remplacement de l’embase mâle 3 points

D’ailleurs à ce sujet il faut rectifier une petite chose et pas des moindres. Outre la qualité qui est plus que correcte, j’ai constaté qu’il y avait une différence dans la numérotation, Sur l’embase mâle d’origine le n° 2 est à gauche alors qu’avec leur copie il est à droite, les chinois ont un peut merdé. Une fois qu’on le sait on fait gaffe.

La lanterne:

C’est parti pour une restauration un peu plus longue que les autres…Va falloir commander la lampe et la placer dans la lanterne et certainement effectuer quelques réglages… Ben! j’ai jamais fait, le Xénon pour moi c’est nouveau. Je met ici une note qu’une personne m’a gentiment donné et dont je fait profiter les possesseurs de cet appareil, cela concerne le changement de lampe et le nettoyage des miroirs. J’ai oublié une chose importante à savoir! A l’époque, lorsque l’on devait changer la lampe on changeait la lanterne avec, d’ailleurs c’est mentionné dans la documentation…

Checklist:

Ces deux réparation ont pu être menée à bien grâce au concours d’un amateur possesseur et vendeur d’un Xp350 (lien) qui ma aidé dans ma démarche.

  • Dispositif de rembobinage un peu dur (axe grippé) et désolidarisé

Le levier d’armement (C) du rembobinage n’était pas maintenu ajout de la petite vis qui va bien, le levier(A) s’enclenche bien et le galet (D) peut libérer le mode par l’intermédiaire du levier (B).

  • Galet caoutchouc du lecteur magnétique trop lâche et bloqué

Remontage d’un nouveau ressort (F) sur le galet presseur (G) du lecteur magnétique qui doit se positionner contre la cloche du volant et se débrayer (E) en mode lecture optique

  • Connecteur abimé input 2 et source a trouver
  • traiter la rouille
  • Vérifier l’électronique projecteur et redresseur
  • Trouver une lampe 350w double end verticale

Vérification des pignons:

Pour la suite on va vérifier l’état des pignons, qui se cachent derrière la plaque d’aluminium, au nombre de 3 dont un double, il arrive que celui du bas se fende, un peu comme les vis sans fin… Il va y avoir un peu de démontage en perspective.

Bon! J’ai vérifié les pignons mais ma batterie d’appareil photo était à plat. Aucun n’est fendu.

L’amplificateur:

Relativement facile pour intervenir sur l’ampli.

Quelle drôle d’idée d’avoir fixé la carte ampli avec deux vis de 3x55mm (G-H) rouillées donc à changer et mis des écrous au leu d’entretoises pour la fixation de l’amplificateur.

Amplificateur avec un module hybride celui-ci délivre une puissance d’environs 25W c’est un STK031 Sanyo. Pas de problème particulier si ce n’est que les fusibles ne sont pas vraiment accessibles

Le circuit imprimé côté cuivre.

On dispose d’une sortie HP sur 8 ohms en din et d’une sortie pour ampli externe.

Retour sur l’amplificateur:

Lors de l’essai de lecture le constat a été fait qu’un potentiomètre (inter-volume) crachait. j’aurai pu mettre un peu de bombe à contact mais il y avait des trous au début et en bout de course, j’ai donc décidé de le changer heureusement j’avais un 100k avec inter, je n’ai eu que le trou d’origine à agrandir et remonter le nouveau.

1er essai :

Après pas mal de petits soucis, il est possible de faire un premier essai, mais sans lampe car pas encore commandée. Mais cet essai me rends optimiste pour la suite. Elmo préconise l’utilisation de grandes bobines enfin plus de 18cm de diamètre car la tension du film lors de son déroulement est très difficile à régler. Il va falloir la retoucher afin que le film soit tendu mais sans trop.

Note après 1er essai:

L’allumage de l’alimentation n’a posé aucun problème, il est bien sur évident qu’il ne faut pas actionner le levier « lampe » à vide (donc attention). Dès la mise en route du projecteur on peut entendre les relais et le solénoide qui actionne le volet, lequel à l’arrêt est en position protection du couloir, donc fermé. il ne s’ouvre que lorsque le projecteur est sur « Forward » car on est supposé avoir démarré la lampe en premier. L’appareil est très silencieux et je ne m’en plaindrai pas, il me rappelle le 16F un des appareils les plus fiables chez Elmo.

Enfin la lampe est arrivée:

Bon c’est du matériel venu d’ailleurs, il n’y a pas de boitier de protection, par contre elle est arrivée très bien protégée.

Je l’ai donc montée comme sur le document précédent, 155mm double ended (deux extrémités vissantes le diamètre des parties métalliques sont de 13mm, le filetage est différent (diam: 5mm) de la lampe d’origine qui devait être une HBO 350w la tension de fonctionnement de la lampe est de 22v. J’avoue que pour moi c’était vraiment une grande incertitude que de savoir si la lampe allait convenir.

Pas facile de filmer avec mon iphone sans scintillement.

Résultats à la hauteur de mes espérances, lors de l’allumage de la lampe on entend pas du tout l’amorçage ni de claquement dans l’ampli, a ce titre j’ai pris les devant et soudé un condensateur en parallèle sur le potentiomètre de volume.

Je vais commander deux autres lampes. Aujord’hui je dispose d’un ELMO XP350 complètement fonctionnel certes avec une xénon verticale qui d’après ce que l’on connait aujourd’hui a quelques déperdition de lumière, mais qui donne une splendide image sur écran de 4m. Beaucoup de pub de l’époque lui attribut la possibilité d’un écran de 10m ce qui me semblait un peu prétentieux disons qu’il est possible d’aller jusqu’à 6m ce qui me parait plus qu’acceptable.

Pour finir:

Lors de sa sortie, le Elmo XP350 était livré avec une valise contenant le redresseur, les câbles, un nécessaire de nettoyage et des fusibles. Cette valise contenait également les Hauts Parleur et formait en quelque sorte une enceinte. Je n’ai pas le matériel complet, j’ai l’intention de fabriquer sa caisse de son avec des haut parleurs acheté chez « Conrad » mais ça c’est une autre histoire.

Descriptif:

  • Projecteur à chargement manuel 3 débiteurs
  • Alimentation: AC 220v, 50/60Hz.
  • Vitesses : 24 im/s et 18 im/s
  • Moteur à Induction
  • Capacité des bobines : 600m (2000ft).
  • Le projector est équipé de série avec des bobines de 480m (J 600ft)
  • Rembobinage à grande vitesse sans changement de bobine
  • Lampe à arc au xénon de 350 W verticale. tension 22v -Courant de la lampe 16A.
  • Objectif Elmo de 50 mm en standard.(attention spécial Elmo)
  • Zoom converter (x0.8 • xl.25) et Elmo scope sont disponibles en option.
  • Reproduction sonore magnétique et optique.
  • Puissance de sortie musicale : 25W
  • Contrôle séparé des aigus/basses.
  • Cellule Photodiode en silicium.
  • Excitatrice 4V-0,7A.
  • Circuit haute tension
Des questions?Pour me joindre

2 réflexions au sujet de « Elmo XP350 Xénon »

Les commentaires sont fermés.